Le Mont Saint-Michel est un spectacle, une pièce de théâtre se magnifiant au fil des marées et du temps souvent changeant.

Nous nous sommes rendus au Mont Saint-Michel pour la première fois depuis notre arrivée à Dinan. Pourtant, le mont n’est qu’à 45 minutes de chez nous ! Nous étions habitués à l’apercevoir au fil de nos ballades vers Cancale sans pourtant oser nous en approcher, sûrement à cause de son attache à la Normandie 😉

On a beau savoir que c’est un lieu magnifique et singulier, nous faisions un peu nos parisiens snobant la Tour Eiffel, certains que nous ne tomberions pas sous le charme de cette attraction comme la masse des porteurs de sandales. Sous couvert d’une invitation lancée par nos amis, nous nous sommes embarqués dans un tour du Mont à pied.

Passage obligé, le parking à 11,70€ est situé à 2,5 km du Mont. Pour se rendre ensuite au Mont Saint-Michel, plusieurs solutions  : la navette gratuite, une calèche payante ou vos pieds par la jetée bitumée flambant neuve (40 minutes de marche environ).  Nous avions rendez-vous au pied des remparts avec Hervé, sympathique guide incollable sur le Mont & la baie. Après avoir réglé sa future prestation (8€ par adulte pour 2h de ballade), nous enlevons nos chaussures et c’est parti pour la découverte de l’estran sableux jusqu’au cours d’eau, la découverte des sables mouvants, du Couesnon et la découverte du Mont Saint-Michel et sa forêt côté baie en toute sécurité.

Je connaissais l’histoire du Mont Saint-Michel dans les grandes lignes mais la visite m’a surprise par la quantité d’informations et de précisions fournies (quitte à se perdre parfois et à divaguer avec les pieds qui s’enfoncent dans les sables mouvants). On se laisse porter par la ballade avec toujours en ligne de mire la Merveille de l’Occident. Une fois au pied de cette ensemble architectural unique, on comprend mieux toutes les légendes qui se sont bâties autour de cet endroit. Nous sommes farouchement athées mais ce lieu a une vraie charge ésotérique de par l’environnement exceptionnel. La force des marées, cette abbaye posée sur ce roc et Saint-Michel drapé d’or veillant sur la baie et ses pèlerins… bref, c’est le Mont Saint-Michel, c’est ouf, et si jamais vous vous y rendez, il faut bien sur visiter intra-muros, les traverses et l’abbaye mais surtout ne manquez pas le tour du Mont car vous passeriez à côté de la plus belle partie.

Voici le lien de la ballade que nous avons faite :
Balade sur les grèves aux abords du Mont Saint Michel

Pour en savoir plus sur le Mont :
le site de Normandie-Touriste

Et pour éviter de mourir bêtement en Normandie :
les horaires des marées