Le journal de bord

Escale au naturel avec Théophile Berthon

Pour ne pas faire mentir Jérémy, mon premier article sera girly… certes, mais engagé !

Il y a 3 ans, j’ai décidé de modifier mes habitudes de consommation concernant les cosmétiques pour me tourner vers des produits naturels (bio ou non). Cette démarche avait pour objectif de supprimer de ma salle de bain, des produits aux compositions pas très ragoûtantes. Je pense que nous sommes maintenant largement informés sur les conséquences néfastes, pour notre santé et pour l’environnement, de nombreux produits vendus dans le commerce (pour preuve, le dernier hors-série de 60 millions de consommateurs, Beauté au naturel), et pourtant, peu de choses bougent en terme de législation…

De mon côté, j’ai donc un peu tâtonné au début, pensant bêtement que je trouverais facilement mon bonheur à Paris, avec plein de boutiques bio s’ouvrant à moi, des conseillères prêtes à me dévoiler leurs conseils et les secrets des compositions saines de supers produits… J’ai rapidement déchanté, mais je me suis quand même rapprochée de ce que je cherchais chez Mademoiselle bio. L’enseigne, qui distribue différentes marques de cosmétiques, possèdent plusieurs boutiques-instituts dans Paris avec des esthéticiennes compétentes (pour avoir testé), et le site internet est très agréable et simple d’utilisation. Seulement, au bout d’un an, après avoir essayé plusieurs produits et fini par adopter ceux qui me convenaient le mieux, il me manquait quelque chose. J’avais besoin que ma démarche s’inscrive dans une sorte de retour aux sources, orientée vers la qualité et l’écologie, tout en ayant le plaisir de découvrir le travail de petits fabricants et artisans. C’est à ce moment là que j’ai découvert la Slow Cosmétique. Mais qu’est-ce que c’est donc ça ???

Slow Cosmétique

La Slow Cosmétique est un mouvement de consommateurs actifs qui militent pour une cosmétique plus saine et plus écologique. Elle a été créée en 2012 par l’aromathérapeute et cosmétologue belge Julien Kaibeck (mais si vous savez, celui que l’on voit dans tous les reportages M6 sur les cosmétiques et anciennement On n’est plus des pigeons). J’apprécie vraiment ses conseils en vidéo et sur les réseaux sociaux. L’année dernière, l’association a lancé sa boutique en ligne, proposant plusieurs marques et garantissant des produits 100% naturels, sans matières synthétiques, mais également sans composés polémiques pour la santé ou l’environnement.

Pour ma première commande, il y a tout juste un an, mon choix s’était arrêté sur la marque Théophile Berthon.

J’avais alors commandé différents savons pour le corps :

Le Savon de Provence Corporel Surgras à l’huile d’olive et aux huiles essentielles de Verveine Agrumes

Le Savon de Provence Corporel Surgras à l’huile d’olive et aux huiles essentielles de Fleurs d’orangers

Le Savon de Provence Corporel Surgras à l’huile d’olive et aux huiles essentielles de Vanille Miel

Le Savon de Provence Corporel Surgras à l’huile d’olive et aux huiles essentielles de Menthe Poivrée

Le Savon Noir Corporel Parfum Fleur d’Oranger

Lors de la commande, j’ai reçu en cadeau le Savon de Provence Corporel Surgras à l’huile d’olive et aux huiles essentielles de Lavande en format Voyage. Et entre temps, j’ai également acheté Le Savon Noir Corporel Parfum Lavande, distribué par Monoprix.

Après les avoir tous testés, je peux vous en parler ! Ces savons sont très pratiques d’utilisation avec le format flacon pompe. J’ai aimé la texture surgras au moment de l’application sous la douche (même si bien sûr le savon mousse peu) et l’effet sur ma peau au niveau de l’hydratation mais concernant les parfums, je suis partagée. Pour les savons noirs, je n’ai pas du tout aimé l’odeur du savon à la fleur d’oranger mais j’ai apprécié celui à la lavande. Pour les savons de Provence à l’huile d’olive, je n’ai pas aimé ceux à la menthe poivrée et aux fleurs d’orangers et celui parfum vanille miel était trop « sucré » à mon goût. En revanche, j’ai aimé celui aux huiles essentielles de lavande et j’ai adoré le savon verveine agrumes, très frais. Mon avis sur les parfums reste subjectif, les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas !

J’avais également commandé Le Savon à Barbe au Beurre de Karité et Argile Blanche pour le Blond (est-ce vraiment nécessaire de le préciser…) mais il ne l’a pas encore testé, ainsi que des savons pour l’entretien de la maison mais je vous en parlerai lors d’un prochain épisode.

Voilà pour une de mes premières découvertes… au naturel ! J’ai encore plein de chose à vous raconter sur de chouettes produits et comment je les utilise mais ce sera pour une prochaine fois…

Ce qui est sûr, c’est qu’avec tous ces produits de qualité, je n’ai pas eu de peine à motiver le Blond à me suivre dans ma démarche. Donc même si au premier abord, cet article semble plutôt destiné à la gente féminine, j’espère que ces messieurs n’en seront pas moins sensibilisés 🙂

 

Claire

Comments (2)

  • Merci pour ce partage… Je t’encourage à poursuivre des articles dans cette rubrique, et attends avec impatience les suivantes sur cette thématique ! ☺
    Pour ma part, en dehors du savon de Marseille, pour les mains et le corps, j’ai encore dans ma salle de bains des produits « toxiques » , par contre j’ai commencé par démarche « bio/ écolo  » par les produits d’entretien… là pour le coup je crois que y a plus que du naturel dans mes placards…
    Sinon tu diras au blond que ce n’est pas du tout girly, enfin que ça devrait concerner tout le monde

    Répondre
    • Merci Elo pour tes encouragements !
      J’ai bien prévu de vous parler de vinaigre blanc, savon noir ménager, potion à base de mandragores…
      Tu pourras également nous partager tes bonnes recettes et astuces 😉
      Claire (apprentie sorcière)

      Répondre

Écrire un commentaire