Gramophone

Gramophone #7 – Libre te te plaire

Cette chanson parle d’un échec, un échec amoureux enfin plutôt deux échecs amoureux représentés par deux voix, un homme, une femme… l’homme chante pour un homme, la femme pour une femme. Deux échecs amoureux, non pas par manque d’amour mais par trop de haine, de questions et de regards posés par notre société. Deux histoires qui ne demandaient qu’une seule chose, être libre… libre de se plaire.

Dimanche, il fera une fois de plus un peu moins bon vivre en France, une fois de plus nous nous aimerons un peu moins et une fois de plus nous aurons peur un peu plus. Dimanche, avec Claire, nous irons loin de la ville, loin des panneaux écrits à l’encre noir, loin des slogans liberticides, loin de cette foule hurlante et fanatique. Dimanche, nous penserons à ces hommes et ces femmes qui au fil des époques ont cru à un monde meilleur. Dimanche, une fois de plus, la France ne leur donnera pas raison.

parolesJ’ai un peu de mal à te suivre
Quand tu me dis que tout cela
Ne rime à rien à pas grand chose
Que je ne devrais pas faire ça

J’ai un peu de mal à te dire
Que tout ça n’ira pas plus loin
Reviens, reviens dans 20 ans
Peut-être qu’on nous regardera moins

Et pourquoi je pourrais pas aimer cette fille aux yeux verts
Quelle morale quel scandale vous fait dire le contraire
Et pourquoi moi je pourrais pas aimer cet homme aux cheveux clairs
Etre libre, libre de te plaire

On a loupé des choses c’est vrai
On s’est perdu trouvé cherché
On ne s’est pas toujours plu
J’ai pas tout le temps était tatoué

J’ai des souvenirs à toi chez moi
Tu veux p’tèt passer les chercher
Tu sais je ne t’en voudrais pas
Si tu veux juste m’oublier

Et pourquoi je pourrais pas aimer cette fille aux yeux verts
Quelle morale quel scandale vous fait dire le contraire
Et pourquoi moi je pourrais pas aimer cet homme aux cheveux clairs
Etre libre, libre de te plaire

Mais n’oublie pas trop vite
Que toi et moi c’était sympa
Que nous avons pris la fuite
Par peur des autres bruits de pas

Mais n’oublie pas trop vite
Que moi je ne t’oublierai pas
Que je ne suis plus vraiment triste
Mais que la colère reste là

Et pourquoi je pourrais pas aimer cette fille aux yeux verts
Quelle morale quel scandale vous fait dire le contraire
Et pourquoi moi je pourrais pas aimer cet homme aux cheveux clairs
Etre libre, libre de te plaire

cc-logo

88x31

 frappe2

Écrire un commentaire